Agence immobilière

Votre annuaire immobilier pour les agences immobilières en France

blog immobilier

Comment choisir son local immobilier ?

choisir-son-local-immobilierLe local immobilier un début décisif dans la création de l’agence immobilière

Le choix de son emplacement pour son activité immobilière est l’un des facteurs les plus déterminants pour sa réussite commerciale. Il existe deux temps pour choisir correctement son fonds de commerce:
Une évaluation au départ de l’emplacement: la localisation géographique, la ville, la zone, le quartier. Une analyse approfondie avec une documentation détaillée du local. L’agent immobilier n’a pas le droit à l’erreur dans le choix de son local. Si il se trompe il ne pourra pas revenir en arrière et ce serait très préjudiciable pour son activité. Il faut donc prendre le temps pour collecter toutes les informations les plus pertinentes et les plus sensibles afin de se faire une idée complète du local en question. L’agent immobilier doit bien connaître ses besoins afin d’identifier le local qui répond au mieux aux caractéristiques attendues: espace du local en fonction du nombre de salariés, taille de la vitrine pour exposer les mandats, type de clientèle visée…Il faut donc prendre en compte le type de local, faire une étude approfondie du marché immobilier autant au niveau régional, qu’au niveau départemental, et cerner les critères de choix pertinents.

Choisir le type de local immobilier

Le choix du local est subordonné à la cohérence entre le type d’activité (immobilière ici) et le quartier. En règle général les quartiers les plus attractifs et où plusieurs commerces se situent à proximité les uns des autres, surtout à côté des grandes enseignes, et a fortiori si ces commerces sont des concurrents directs dans le même secteur que le vôtre. Le point de vente choisi doit répondre aux besoins d’une clientèle ciblée: femmes, mères, une clientèle de bureaux, une clientèle dandy. Il faut bien analyser les besoins de sa clientèle dominante de la zone de votre emplacement dans laquelle vous voulez vous installer. Par ailleurs, renseignez vous sur le type d’activité commerciale présente avant vous ; il faut bien connaître le quartier et visiter le voisinage, discuter avec son entourage, collecter des informations qui pourraient peut être vous être utiles dans le cadre de votre projet d’installation.

Analyse du marché local

La deuxième partie qui impose un travail de fond est la documentation détaillée sur tout le local mais aussi sur toute la zone appelée zone de chalandise. Elle doit comprendre tout l’espace géographique qui englobe le point de vente. Les critères à prendre en compte sont nombreux: taille de l’agglomération, caractéristiques de la zone d’implantation, proximité avec un pôle d’attractivité, emplacements des concurrents, infrastructures, politique commerciale… Il faut établir une étude approfondie du marché local pour se faire une idée précise des opportunités qui s’offrent au professionnel. Cette analyse de marché doit aider le professionnel à choisir son local dans les meilleures conditions et de manière à ne rien laisser au hasard. L’INSEE en partenariat avec les créateurs d’entreprise ont mis en place un outil d’aide au diagnostic d’implantation local pour tous les professionnels qui souhaitent commencer une activité.

Les critères pour choisir son local

Les critères dépendent essentiellement du secteur d’activité. Il faut prévoir de l’espace pour les bureaux et les salles de travail, la taille de la vitrine pour exposer les annonces immobilières, une salle d’accueil…La rotation de la vitrine est aussi élémentaire pour donner la possibilité au client de consulter l’ensemble de la gamme des produits proposés. Il faut en plus évaluer le coût du local choisi si on envisage de créer son agence immobilière (voir cf article: Le coût de création d’une agence immobilière). Par ailleurs il faut bien connaître le règlement de copropriété et si c’est nécessaire prendre un rendez-vous avec le syndic. Vérifiez la visibilité de votre agence, si elle est bien située en centre ville et si il n’y a pas d’éléments encombrants qui gênent le champ de vision du client. Le local doit aussi attirer les regards, juger la bonne enseigne, son lettrage, l’accessibilité, mais surtout vérifier le nombre de concurrents présents dans votre environnement. Les commerces qui drainent beaucoup de clients potentiels, sont eux aussi de très bons atouts pour réussir à capter l’attention de nouveaux contacts comme par exemple la fnac.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*